Le développement du langage chez les nourrissons

Le développement du langage

Un enfant, et ce, depuis sa prime enfance, peut apprendre à parfaitement maîtriser un langage auquel il aura été exposé dans son environnement proche. Le développement du langage chez le nourrisson est d’autant plus impressionnant que même un adulte exercé, en un même temps donné, ne parviendrait pas à ce niveau de maîtrise du langage. 

La première étape du développement du langage chez l’enfant : la compréhension orale

Cette faculté du développement du langage dès sa naissance, un nouveau-né le doit à la plasticité de son cerveau. Le cerveau d’un enfant en bas âge, en effet, est inabouti et continue de se développer au fil de sa croissance. Aussi, le langage avec lequel le nourrisson est en contact se développe en même temps que les cellules de son cerveau, ce qui, alors, facilite la compréhension et donc la maîtrise du langage. 


Alors que ses muscles se développent eux aussi, un bébé pourra ainsi articuler des voyelles durant les sept premiers mois de son existence. Il ne cherchera alors pas à imiter ce qu’il a entendu, mais simplement à faire usage de sons pour exprimer la sensation d’un instant. À cet âge-là en effet, un nourrisson ne conscientise pas la compréhension de ce qu’il entend, mais s’en inspire pour développer son langage bien à lui. 

La gymnastique linguistique du nourrisson dès 7 mois.

Ce n’est que dès le septième ou le huitième mois qu’un bébé est en mesure de distinguer un mot en  particulier à force de l’entendre. C’est alors qu’il cherchera à l’imiter. Vers dix mois environ, l’enfant peut ainsi articuler ses premières syllabes, celles-ci comportant alors aussi bien des consonnes que des voyelles. 


Avec une meilleure maîtrise de la parole à force de s’être exercé à babiller, l’enfant copie ce qu’il entend, pouvant même comprendre le sens derrière certains mots selon l’intonation que l’on leur donne. 
À moins d’un an seulement, un enfant est ainsi capable de comprendre le sens du langage sans pour autant saisir la signification de chaque mot qu’il peut être susceptible d’entendre. 

De l’âge des premiers mots à celui des premières phrases pour le bébé

À partir d’un an déjà, le nourrisson peut ainsi prononcer ses premiers mots. Ces mots, en général, auront été prononcés de très nombreuses fois jusqu’à imprégner son esprit. La répétition de mots spécifiques permet ainsi à un enfant en bas âge de comprendre plus rapidement sa signification et ce vers quoi il renvoie. C’est à cet âge en effet qu’il apprend à associer les syllabes qu’il entend à une idée associée. Il comprend ainsi ses premiers mots à mesure qu’il les entend et les imite vocalement. 


Dès 15 mois alors, l’enfant comprend l’ensemble des phrases prononcées autour de lui. Toutefois, sa gymnastique cérébrale ne lui permet pas encore de les imiter avec fluidité et il ne retient alors que quelques mots à la fois. Mais à deux ans environ, un bébé peut alors commencer à prononcer ses premières phrases. Celles-ci étant souvent dépourvues de mots de liaison au début, jusqu’à l’âge de trois ans environ. 


C’est à trois ans en effet que l’enfant a fini perfectionner son développement du langage. Ses seules difficultés, dès lors, consisteront à savoir formuler ses phrases correctement à mesure qu’il pratiquera leur prononciation. Un exercice qui ne lui prendra que peu de temps d’ici à ce qu’il puisse finalement discourir sans peine et, ainsi, découvrir chaque jour de nouveaux mots pour parfaire son vocabulaire. 

Calibaby Boutique: